Et si la solution se trouvait au triage

Un jour, on ne sent pas bien pour un raison x ou y et on va à l’hôpital. On passe au triage et on fini dans la salle d’attente. C’est long. Des heures et des heures à attendre dans l’inquiétude pour voir un médecin.

Si on a jugé ton cas un peu plus sérieux, tu attendra sur un civière dans un corridor mais t’attends quand même des heures pour un diagnostique.

Et si la solution se trouvait au triage? Est-ce qu’il faut repenser l’évaluation du patient à son arrivée?

D’abord, on a toujours l’impression qu’il n’y a qu’un seul médecin et qu’il est occupé en salle d’opération avec un cas lourd. Dis-moi pas qu’il y a juste un médecin pour toute l’urgence?  Le reste du staff infirmier semble, pour sa part , remplir des dossiers derrière des panneaux de verre. Toi, tu attends, avec d’autres mal en point, dans une salle éclairée au néon et avec l’impression qu’il ne se passe rien. Il y a juste les gardiens de sécurité qui, de temps à autres, ramassent un gars trop saoul pour l’asseoir dans un chaise roulante le temps qu’il dégrise, parce lui, le triage l’a codé pour qu’on ne le passe jamais.

Le triage devrait se faire par un médecin. Un médecin pourrait faire un pré-diagnostique et diriger les malades vers le bon service; le malade nécessite des soins d’urgence est dirigé vers les urgentologues; le malade ne nécessite pas des soins d’urgence mais doit voir un médecin, il sera dirigé vers des généralistes disponible sur place. Le malade sera vu en quelques minutes et partira, prescription en main et soulagé d’en savoir plus sur son état. Les salles d’attente seraient moins bondées.

On nous dit d’aller au CLSC ou en clinique plutôt que d’aller à l’hôpital. Quand tu sais que t’as un otite ou que t’as pogné l’herbe à puce, le CLSC va faire la job si t’arrive assez tôt pour voir le médecin, parce qu’au CLSC t’attends, juste comme à l’hôpital. Si tu sais pas c’est quoi ton problème, tu te dirige directement à l’hôpital. C’est normal, t’es inquiet! Tu le sais, le médecin du CLSC est limité, il n’est pas équipé pour faire tous les tests ou radiographie… Donc après avoir attendu des heures dans une salle d’attente de CLSC il t’envoie à l’hôpital pour recommencer au début, par le triage.

Il faut promouvoir plus de médecin dans les urgences, des généralistes et des urgentologues, au triage et en salle d’op. Il faut promouvoir la reconnaissance des acquis des médecins étrangers qui ont immigrés au Québec pour participer pleinement à notre société.

Allons-y, faisons un pas en avant et discutons-en!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s